Tous ceux qui ont cette chance d’avoir un jardin bordé  de fleurs, d’arbres et d’arbustes le diront : l’élagage n’est pas juste supprimer quelques petites branches pour éviter toute velléité du voisin en mal de reconnaissance, il est aussi et surtout essentiel pour la santé et le développement de vos arbres.
Vous êtes muni d’une scie, d’une tronçonneuse dernier cri et d’une échelle à faire pâlir votre voisinage. Pourtant, l’élagage requiert des spécificités toutes particulières.

Quand faut-il élaguer ?

L’arbre est vivant, il évolue et se développe dans un environnement qui lui-même est changeant.

En fonction de l’âge de l’arbre, la fréquence d’élagage recommandée varie :

  • Arbre de moins de 10 ans : tous les 2 ans en moyenne.
  • Arbre entre 10 et 20 ans : tous 3 ans en moyenne.
  • Arbre de 20 ans et plus : tous les 8 ans en moyenne.

Elaguer avec des professionnels

L’élagage requiert des connaissances en arboriculture très poussées pour ne pas provoquer un traumatisme à l’arbre.

L’élagage est un travail difficile et reconnu comme étant un métier dangereux. Que ce soit les risques de grimper sur des arbres très hauts ou encore les conditions météorologiques difficiles, l’élagueur grimpeur se doit d’être en parfaite condition physique..

Travailler avec un élagueur grimpeur diplômé est l’assurance  que vos arbres seront taillés avec intelligence.

En plus du savoir-faire, il vous manque certainement le matériel nécessaire et adapté tel que la corde, le harnais d’élagage, la nacelle hydraulique ou encore les broyeurs de branches…

Attention !

Avant toute décision, nous vous conseillons de demander au moins trois devis. N’utilisez pas uniquement le critère du prix pour juger. 

En effet, un élagage de qualité demande du temps et a un coût. D’ailleurs, un bon élagueur vient sur le terrain pour constater les travaux à réaliser, leur complexité etc.

Visitez le site d’un spécialiste de Volet Roulan à Paris et sa région: www.artisan-mayer.com

Publié par tout-ou-rien

Publié le 10/02/2018

NE PAS: "Copier et coller" sans autorisation.